• Institut Prométhée

Comment écrire un bon personal statement

Le personal statement est un élément clé du processus de candidature UCAS. Si vous envisagez d’étudier au Royaume-Uni, il y a de fortes chances que vous deviez vous soumettre à cet exercice de rédaction. L’idée est ici de permettre aux candidats d’exprimer leurs motivations afin de convaincre les responsables de programmes universitaires qu’ils convoitent de prononcer leur admission. Joint à votre CV, ce personal statement doit comporter un exposé concis de vos compétences, de vos expériences et de vos ambitions. Il doit faire le lien entre votre parcours antérieur et son adéquation avec les exigences de la formation.


1. Les attentes d'un bon personal statement


Avant d’aborder les attentes d’un bon personal statement, il convient de définir clairement ce dont il s’agit.

Un personal statement est un résumé personnel rédigé par tout candidat en vue de donner une meilleure idée de son profil à l’université auquel il postule. Il s’agit d’un outil formidable afin de se démarquer de la concurrence, car il vous permet de mettre en valeur des compétences qui n’apparaissent pas nécessairement dans le panel des formations que vous avez pu suivre. Il doit être détaillé, précis et convaincant. Souvent, votre personal statement est l’élément qui fera la différence entre une admission et une réponse défavorable. Il s’agit d’une pièce magistrale de votre candidature : c’est ce qui doit persuader que le programme que vous convoitez est fait pour vous !


Votre personal statement répond à la question « qui êtes-vous ? ». N’hésitez donc pas à commencer votre paragraphe par une brève introduction qui a de l’impact. Il s’agit ici de donner envie au chargé d’admission de continuer à examiner votre CV. Ainsi, plusieurs éléments de contexte indispensables doivent apparaître tout au long du déroulé de votre personal statement. Au cours de votre processus de rédaction, n’hésitez pas à présenter vos qualités, vos plus gros accomplissements ou encore ce que vous pensez pouvoir apporter au programme désiré. Enfin, il est très important de rappeler clairement vos objectifs professionnels en fin de paragraphe.


Idéalement, le personal statement ne doit pas excéder les 150/200 mots. Cela correspond environ à 4 ou 5 lignes sur le CV. Si vous décidez d’aller au-delà de cette limite de mots, vous pouvez vous exposer à certains risques comme celui de lasser le lecteur. Il convient ici de garder en tête qu’il ne s’agit pas d’une lettre de motivation (bien plus longue et détaillée).


2. Les erreurs à éviter


En vue d’optimiser votre candidature, il convient d’éviter certaines erreurs lors de la rédaction du personal statement.


Premièrement, il est absolument rédhibitoire de présenter un texte contenant des fautes d’orthographe ou de grammaire. Il peut s’agir d’une erreur prévisible à première vue, mais les contraintes qui s’appliquent à la rédaction d’un personal statement peuvent facilement provoquer l’apparition de coquilles ou d’erreurs d’inattention relatives à la mise en page. Cette erreur survient lorsque les candidats survolent l’une des étapes déterminantes de leur rédaction : la relecture. En effet, une relecture attentive de son texte permet d’éviter de mauvaises surprises ou d’empêcher de renvoyer une image de manque de sérieux aux responsables d’admissions. N’oubliez donc pas de bien reprendre ce que vous avez écrit en corrigeant ce qui a lieu de l'être.


La deuxième erreur la plus fréquente que commettent les étudiants est celle d’ignorer les consignes qui s’appliquent au personal statement. En effet, certaines règles techniques doivent être respectées, notamment une limite de mots. Peu importe ce que vous décidez d’écrire, tâchez de rester dans les bonnes mesures. De la même manière, si une police d’écriture vous est imposée, il n’est pas nécessaire de vouloir se montrer créatif : utilisez-la. Si vous ne respectez pas les règles, il y a de fortes chances que votre personal statement ne soit même pas lu.

Certains candidats tombent également dans le piège de l’exagération.


Phrases bateau, citations de développement personnel et formulation d’ambitions stéréotypées sont donc à proscrire ! Lorsque vous rédigez votre personal statement, faites bien attention à ne pas vous laisser tenter par la facilité du cliché : soyez vous-mêmes et n’essayez pas de vous approprier les expériences d’autres personnes. Vous devriez plutôt vous concentrer sur les éléments qui font de vous une personne unique et qui font que vous êtes irremplaçable.


Enfin, la dernière erreur à éviter absolument est d’une évidence simpliste : ne répondez pas hors sujet. Le personal statement répond à une question précise. Or, lorsque l’on est amené à parler de nous, il est chose commune de digresser tant l’on peut avoir de choses à dire ou de compétences à vendre. Ainsi, il est très important de rester focalisé sur l’objectif du personal statement, qui est de proposer un avant-goût succinct et attractif de son profil. Sa structure doit être claire et répondre à un déroulé logique. Évitez donc de vous éparpiller et de trop vouloir en dire : simplicité et efficacité sont les maîtres mots d’un personal statement réussi !



3. Nos conseils pour écrire un bon personal statement


Sur la base de nombreux retours d’étudiants ayant réussi leur processus de candidature pour des universités britanniques, voici quelques conseils qui pourront vous aider au mieux à rédiger votre personal statement.


Conseil n°1 : Planifiez la structure de votre texte avant de commencer à écrire

Lorsqu’ils entament l’exercice de rédaction, de nombreux candidats font état de leurs parcours antérieurs ou de leurs motivations sans pour autant ordonner leurs idées. Le résultat peut alors apparaître brouillon et confus. Avant de commencer à écrire, prenez donc le temps de mettre en valeur les points sur lesquels vous allez insister dans votre personal statement, tout en vous assurant que vos propos répondent aux questions suivantes : que voulez-vous étudier ? Pourquoi ? En quoi vos compétences et vos études vous permettraient d’y arriver ?

En respectant une certaine trame, vous vous assurez de ne pas dériver en dehors du cadre du sujet et d’éviter tout manque de fluidité au cours de la lecture.


Conseil n°2 : Apportez une dimension « personnelle » au personal statement

Ici, il s’agit surtout de vous conseiller de rester vous-mêmes. Pour écrire un bon personal statement, il est primordial de parler de soi. Le meilleur moyen de convaincre reste donc d’être honnête sur ses compétences et ses motivations : l’essence même de l’exercice repose en une opportunité pour vous de pouvoir vous vendre et d’évoquer ce qui fait de vous une personne unique. Il n’est pas question de se censurer ou de faire preuve de fausse modestie, au contraire. Les chargés d’admissions lisent des milliers de personal statement, il ne faut donc pas hésiter à dire des choses qui distinguent votre candidature des autres.


Conseil n°3 : N’hésitez pas à insister sur vos qualités

Le corps de votre personal statement vous permet de dévoiler davantage de choses sur vous : qu’il s’agisse de vos compétences, de vos centres d’intérêt ou de votre expérience. Ainsi, il vous est conseillé de bien insister sur les détails qui correspondent particulièrement bien au programme pour lequel vous candidatez.

  • Concernant votre expérience et vos accomplissements : parlez des diplômes ou certifications que vous avez obtenus.

  • Concernant vos compétences et talents : décrivez les talents et skills que vous avez pu acquérir au cours de votre parcours.

  • Concernant la valeur ajoutée que vous apportez au programme : évoquez les raisons qui vous poussent à croire que vous êtes un atout pour le programme, et que vous saurez tirer avantage des outils qui seront mis à votre disposition.

  • Concernant vos ambitions professionnelles et académiques : expliquez en quoi la formation que vous souhaitez intégrer vous aidera à accomplir vos aspirations professionnelles.

Conseil n°4 : Concluez en beauté

La conclusion de votre personal statement est très importante. C’est elle qui va laisser la dernière impression et imposer le ton de votre écrit : elle doit être puissante et éloquente. Lorsque vous concluez votre texte, il vous est avisé de bien rappeler les raisons de votre candidature ainsi que les bénéfices que vous espérez en tirer. L’intérêt d’une conclusion soignée est de persuader le lecteur de passer à l’action en lui donnant envie de lire la suite de votre CV ou d’examiner votre dossier plus attentivement. La conclusion du personal statement n’est donc pas à négliger si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour étudier en Angleterre !



Posts récents

Voir tout

Pourquoi étudier au Canada

Faire les bons choix concernant son parcours académique ainsi que pour son futur peut être déroutant pour de nombreux étudiants.