Rechercher
  • Institut Prométhée

Orientation supérieure : les mesures de Terra Nova

Le think tank Terra Nova a publié une note relative à la démocratisation de l'enseignement supérieur.

Dans cette note, les auteurs font le constat des inégalités profondes qui marquent le système d'enseignement supérieur français, malgré sa gratuité. Les quotas de boursiers introduits par la loi ORE tardent à porter leurs fruits, alors que dans le même temps, la répartition via Parcoursup se fait souvent au détriment des plus modestes.


En s'inspirant du programme britannique AimHigher, les auteurs tentent d'esquisser une stratégie permettant d'assurer un accès équitable à l'université. Parmi les mesures proposées, la principale nouveauté serait la prise en compte du milieu social d'origine des candidats dans la sélection universitaire, ou encore le renforcement des formations à l'orientation. Ces mesures, si elles devaient être suivies d'effets, consacrerait la transformation progressive du système d'enseignement supérieur français. En effet, alors que la sélection napoléonienne par concours a longtemps constitué la matrice de la sélection à la française, les politiques publiques s'orientent de plus en plus vers une appréciation des candidats, de leurs parcours, motivations et contexte social, facteurs d'appréciation plus courants dans le système anglo-saxon.


Nous sommes fermement convaincus que la mission des universités ne peut être assurée que si elles s'adressent à un public le plus large possible. C'est d'ailleurs pour cela que nous sommes fiers de pouvoir proposer un programme Égalité des chances aux élèves et étudiants que nous accompagnons.

0 vue